électro·musique

Son Lux, Easy

Hiver 2015, parce que quiconque a vu le film Mon Roi a forcément été interpellé par cette musique hypnotique : Easy de Son Lux.

Américain né en 1979, Son Lux (Ryan Lott de son vrai nom) commence à se faire un nom dans la musique. Essentiellement connu pour composer pour les films, il s’est d’abord fait une place à New York en tant que compositeur de pub et en tant que membre du groupe Sisyphus (qui a sorti un album en 2014).

Il a déjà quatre autres albums à son actif dont le dernier, Bones, sorti en juin 2015 est un mélange de notes psychédéliques et sensations aériennes. Son Lux fait l’effet d’un compositeur qui déstructure les harmonies et les sons pour en faire quelque chose qui, généralement, apparaît discordant. C’est l’art de faire entendre chaque son, chaque note voulue dans ses morceaux. This Time en est une parfaite illustration.

Toujours dans une nostalgie latente, l’apathie dont il semble faire preuve peut faire un peu peur à l’écoute, mais souvent, la musique elle-même rompt avec sa voix décharnée presque fantomatique. Now I Want, dans cette veine, ressemble à une inspiration new wave qui laisse porter vers quelque chose de léger. En bref, ce qu’on entend le plus de cet artiste ne lui ressemble définitivement pas dans sa globalité.

Outre ses ultras grandes compositions comme Easy ou You Don’t Know Me qui accumulent les succès et les écoutes, la plupart de ses morceaux restent inconnus car difficilement accessibles. On ne sait pas déterminer l’humeur qui s’accorde avec son univers. Son Lux, c’est un peu le jumeau musical du théâtre contemporain. Il y a un esprit, c’est certain… mais à force de casser les règles classiques, l’approche en est quand même difficile.

Là où Easy hypnotise littéralement les sens et la perception du film qui se déroulait dans le même temps, comme une musique qui raconte en elle-même ou qui fait écho à soi, Son Lux est surtout un compositeur qui tend à rester dans une déstructuration musicale, presque de manière égoïste, comme si son côté inaccessible était de la condescendance assumée. Et c’est dommage, parce qu’on a tous bien accroché en écoutant Mon Roi.

Lanterns Lit est probablement ce qu’il a fait de plus poétique.

Olwen R.

At War With Walls & Mazes – 2008

We Are Rising – 2011

Lanterns – 2013

Sisyphus – 2014

Bones – 2015

Son Lux_2
Son Lux
Advertisements

Une réflexion au sujet de « Son Lux, Easy »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s