électro·inclassable·musique

Elsiane, l’art du trip-hop vaporeux

Aujourd’hui, le blog parle d’Elsiane, duo improbable et atypique qui compose et propose une musique à la fois planante et prenante.

  • La chanson coup de cœur : Hybrid 

  • Le plus plus plus qu’on adore : un univers de science-fiction vaporeux.

Une rencontre improbable

Elsiane, c’est la fusion de Elsieanne et de Stéphane. Elle, Elsieanne Caplette a grandi au Pérou (et c’est pas si anecdotique que ça quand on écoute bien) et est arrivée à Montréal en 1999. Elle a une formation musicale classique et se met à la guitare aux alentours de l’adolescence, à l’âge où le romantisme et une profonde nostalgie font partie intégrante du quotidien (que c’est réjouissant).

Lui, Stéphane Sotto, est né et a grandi à Montréal. Un Canadien, un vrai. Il ne possède pas de formation musicale, ni classique ni autre et est un pur autodidacte.

Quand Eslieanne arrive à Montréal, c’est la rencontre avec ce grand brun, une fusion musicale dont le nom du groupe reflète la parfaite combinaison des deux artistes. L’histoire ne dit pas s’il y a plus qu’une rencontre artistique mais finalement, on s’en fiche non ?

Ils ne sont que deux à composer et arranger, mais sur scène, ils s’enrichissent de deux claviers capable pour l’un de suppléer à la guitare et pour l’autre à la basse.

Un mélange envoûtant

Le charme d’Elsiane, c’est avant tout la voix très particulière de la chanteuse. Avec son timbre aigu et sa voix un chouïa nasillarde, elle donne une note surnaturelle à l’ambiance produite. Elle dépasse le discret Stéphane pour donner l’identité sonore du groupe. On supposera aussi vachement que ce sont ses influences à elle quand on repère des arpèges genre typiquement guitare espagnole ou des rythmes sudaméricains qui parsèment les morceaux du groupe. Exemple : Mechanic Of Emotions.

Le reste de la recette tient aux compositions vaporeuses qui sont très directement nourries du downtempo et du trip-hop (et si tu sais pas ce que c’est, va voir en bas de page ou regarde la petite pop-up) et des arrangements complexes qui jalonnent l’œuvre des compères. Le groupe est aussi à l’aise dans l’interprétation des chansons que dans les instrumentaux (Assemblage Point) qui s’accordent pour nourrir un univers décalé et insaisissable.

Ils rivalisent avec Wax Tailor qui promet plus de sensualité dans ses choix musicaux mais qui reste plus concret dans son empreinte sonore.

Après un premier album plutôt sombre, le duo offre un deuxième opus plus libre, plus léger dont on retiendra les notes hispaniques plus que le côté sombre des interprètes.

Elsiane s’écoute comme on regarde un rêve. La conscience active mais l’attention vers ailleurs.

Olwen R.

Hybrid – 2007

Mechanic Of Emotions – 2012

Elsiane_2
Elsiane

Downtempo : genre musical né dans les années 90, probablement en Angleterre et aussi un peu beaucoup à Ibiza parce que ça se mariait drôlement bien aux levers de soleil. Pourquoi ? Parce que ça ressemble à de l’ambient et que ça se caractérise par un tempo ultra lent et une atmosphère légère et brumeuse.

Trip-hop : genre musical né dans les années 90 surtout en Angleterre (à Bristol, même) pour faire contraste avec la mode de la dance et de la house un peu plus (voire vachement plus) nerveux.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s