folk·indie pop·indie rock·musique·Rock

Run River North

Printemps 2016, on va avoir droit à la sortie d’un album indie-folk-rock (plus rock que folk d’ailleurs) d’un groupe découvert il y a deux ans : Run River North. Cet album Drinking From A Salt Pond promet une énergie légère et estivale. Rien d’hyper turbulent mais suffisamment rock pour filer la patate.

  • ma chanson coup de cœur : Growing Up

  • le plus plus plus que j’adore : ils ne sont vraiment pas prise de tête et gentiment barrés.

À l’origine : des racines folk

Initialement, c’était un groupe qui s’appelait Monsters Calling Home formé en 2011. L’histoire ne dit pas comment ni pourquoi ils ont changé de nom pour Run River North mais on s’en fiche un peu parce que leur genre est toujours aussi cool.

Ils sont Américano-coréens, six (quatre garçons, deux filles). C’est pas la parité absolue, c’est pas Friends non plus mais c’est une vraie dynamique de groupe.

Leur premier album « self-titled » (comme beaucoup de groupes finalement) est d’une tendance un peu plus folk que rock mais qui offre vraiment une écoute naturelle. Ca, ça veut dire que ce ne sont pas des artistes genre poètes maudits et qu’on se laisse littéralement porter par la patate douce de leur musique. Le titre Goodnight Moon révèle une intro étrange et un clip tout aussi décalé mais qui raconte une histoire, une vraie, qu’on aime bien entendre.

De l’indie-folk à l’indie-rock

On aime la voix douce du vocal lead Alex Hwang et la délicatesse de leur talent musical à chacun. Parce que oui, pourquoi j’ai craqué sur eux ? Parce qu’ils font partie de ces artistes qui savent jouer et chanter juste. Et c’est pas si facile à trouver figurez-vous. Alors oui, je les mets dans mon Panthéon parce qu’ils remplissent ce critère essentiel à mes oreilles (on parle de musique quand même, quoi… si tu sais pas chanter, tu la ramènes pas).

Et puis maintenant, y a leur deuxième album (youpi) qui chante des trucs vachement moins mignons, qui est plus rock. Lassés d’Alex à l’acoustique et des autres faisant les harmonies (moi j’aime bien, hein…mais c’est important de savoir faire autre chose), chaque membre met sa patte et ça donne un truc plus moderne et toujours aussi bien fait. C’est abouti et une nouvelle identité qui révèle donc une autre facette du groupe qui est bien sympa aussi. La chanson titre n’a d’égale que Pretender sur laquelle on sautillerait bien aussi. Ils sont de la trempe de The Head and The Heart ou Mumford & Sons parce qu’ils ont leur empreinte. On ne s’étonnera donc pas que ce soit Phil Ek qui les produise (Band Of Horses, Fleet Foxes etc.)

Bref, un groupe qui grandit, qui se nourrit de lui-même pour avancer et qui sait varier les styles. Des musiciens, quoi.

Olwen R.

Run River North – 2014

Drinking From A Salt Pond – 2016

leur site : http://home.runrivernorth.com/

et ça c’est la playlist Youtube qui va avec le blog, abonne-toi !

Run River North_2
Run River North

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s